Le mot du Maire

    

Cérémonie des Voeux   le 19 janvier 2018

 

 

M Frédérique BROCHOT, Conseiller Départemental.
Mrs les Maires,
Mesdames & Messieurs les élus,
Mesdames & Messieurs les présidents d’associations,
Mesdames & Messieurs. Chers amis,

 

Accompagné de mon Conseil Municipal, c’est un réel plaisir pour moi de vous accueillir,
ce soir, pour la traditionnelle cérémonie des voeux.

A chacun d’entre vous et à l’ensemble des lucenois, notamment à celles et ceux qui viennent de s’installer dans notre commune, je présente mes voeux les meilleurs pour cette nouvelle année 2018.

Voeux de bonne santé, voeux de bonheur et d’amitié, voeux d’épanouissement personnel, voeux de réussite professionnelle, voeux de réalisation des projets qui vous tiennent à coeur.

Des voeux pour vous-mêmes et pour tous les vôtres.

En ce moment, j’ai une pensée particulière pour les personnes que les aléas de l’existence n’épargnent malheureusement pas, celles et ceux qui peuvent en souffrir : les plus démunis.

Qu’ils trouvent dans notre commune ou sur leur parcours, des personnes attentives et compréhensives.

En ma qualité de maire, je suis heureux de saluer celles et ceux qui, par leur engagement et le bénévolat, contribuent au dynamisme des manifestations tout au long de l’année.

A toutes les associations, conduites par leur présidente ou président, assistés de leurs adhérents, j’exprime ma gratitude et mes remerciements.

L’accueil et la convivialité que vous apportez sont de grande qualité.

Par-dessus tout, en ce début d’année 2018, je formule, pour nous tous, des voeux de fraternité.

Notre communauté de village, appelle de la part de chacun, respect, tolérance, concessions mutuelles, bon sens et confiance.

Chaque année nouvelle est un pas vers l’avenir.

L’année 2017 a vécu son lot de changements tant au plan mondial que national :
Est-il besoin que je souligne la surprise « Emmanuel MACRON » ?
En France, serait-il devenu possible de dire ce que l’on veut faire et de faire ce que l’on a promis ?

Oui, le monde est en train de changer et il nous faut nous adapter et évoluer.
Mieux vaut anticiper le changement, faute de quoi il faudra subir.

Mon voeu, et celui des élus, est d’accompagner la commune dans l’évolution
territoriale qui est en cours.

 

Intégrés dans la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan, fort de 55
communes maintenant, nous devons faire face aux restructurations de nos territoires.

Mutualisation du personnel et des moyens matériels sont à l’étude et seront bientôt la règle.

Nos communes rurales s’affaiblissent : peu de recettes fiscales, population en baisse, bassin d’emploi peu attractif.

Refuser la défaite est notre challenge et c’est en se regroupant qu’une nouvelle chance peu se dessiner : « Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ».

L’âme d’un village c’est son école, son café, ses services, ses artisans et commerçants et les associations qui créent le lien social indispensable à la vie de la communauté.

Merci encore à tous ceux qui résistent, qui se battent au quotidien pour maintenir le cap.

Heureusement, nous ne sommes pas seuls, la CCGAM est un partenaire, même si parfois on a l’impression que l’intégration progressive se résume à une digestion difficile.

A l’écoute de nos besoins qui caractérisent nos territoires ruraux, le Conseil Départemental et ses élus ont toujours été à nos côtés.

Je les en remercie vivement car avec des budgets serrés et des besoins criants, la tâche est colossale.

C’est une réelle volonté politique et il faut le reconnaître.

Les territoires ruraux ne doivent pas devenir les déserts de la république au profit des grands centres urbains.

Ainsi, la traversée du bourg a été refaite en septembre et entièrement prise en charge par le département : 1200 tonnes d’enrobés pour une dépense initiale de 70 000 € environ.

La réfection de la toiture du presbytère bénéficie d’une aide du département de 10 400 € et régulièrement un soutien est apporté aux travaux de sauvetage de l’église de Morey.

Comme vous l’avez constaté, après des travaux de bâtiments divers, nous avons privilégies les travaux de voirie en 2017. Des points sont encore perfectibles et seront repris au printemps.

Merci à Ludovic CHEVALIER, adjoint en charge de cette tâche ingrate, qu’il pilote avec
Freddy BOULE pour l’entretien courant et la surveillance.

L’accessibilité de la mairie a été optimisée par un accès en rez-de-chaussée de la salle de réunion : déplacement de la barrière de la cour de l’école et installation d’une porte fenêtre.

Reste la partition de sanitaires à l’étude.

L’évolution du RPI, conditionnera les futurs travaux de notre école.

Quels sont nos objectifs pour 2018 :

La dénomination des rues est validée par le conseil et les travaux seront entrepris dès le printemps pour un budget de 9979 € HT, la pose des numéros restants à la charge de la commune.

La réfection de la toiture du presbytère est actée et pourra être entreprise en septembre. (34 965 HT – 10 400 = 24 565 HT)

La poursuite des travaux de sauvetage et de conservation de l’église de Morey nécessite un permis de construire même pour les travaux d’entretien.

Il est en cours suivant les désidératas de la DRAC (direction régionale des affaires culturelles). (2 000 €)

En matière de « Santé », le Conseil départemental a décidé de prendre les choses en mains pour remédier aux déserts médicaux qui se profilent.

Ainsi, disposant d’une maison médicale et compte tenu de sa situation géographique, Lucenay a été reconnu comme pôle secondaire pour l’installation d’un médecin généraliste salarié par le département en complément de l’offre proposée sur le pôle d’Autun.

La mise à disposition des locaux est à la charge de la commune. (Échéance 03/18)

Des demandes de subvention complémentaires sont en cours et suivant le budget 2018 à
voter en mars, il pourra être envisagé l’acquisition de mobilier pour la salle de réunion ou un préau pour l’école.

Lucenay a des atouts pour que l’on s’y installe, puisse y vivre tranquillement avec à proximité la ville centre : AUTUN

L’annuaire Lucenois, disponible en mairie recense :

6 professionnels de santé

8 commerces

9 artisans et entreprises

6 hébergements & accueil de loisirs

7 associations

Je vous invite à en prendre connaissance et à le diffuser de même que le bulletin municipal mis en page par Bernard BAUDRIER, avec un savoir-faire exemplaire.

Il est complété par une newsletter pour ceux qui surfent sur internet.

Un maire, ce n’est rien sans une équipe municipale qui le soutien, l’assiste au quotidien.

Merci à Marie Christine CHARLOT, secrétaire de mairie depuis tant d’années qui assure l’accueil, l’état-civil, les échanges avec le Trésor-Public etc.…

Merci aux adjoints pour leur engagement et leur disponibilité,

Merci aux conseillers pour leurs avis constructifs et l’intérêt qu’ils portent aux affaires

communales en toute indépendance.

Place maintenant aux nouveaux arrivants, fraîchement installés :

Au Bourg

o Mme Déborah CARRIVIN & Robin MAYRAND, ruelle Maurice de GANAY (04/17)

o Mme Martine LABORDE, route de Saulieu (06/17)

o M Mickaël CHARLOT & Mme Marine GUICHARD, rue Ligeron (08/17)

o M Guillaume LAVESVRE & Mme Aurore OUGIER, chemin du ruisseau (10/17)

o M Alain GAUFFIER, route de SAULIEU (10/17)

o M & Mme DA SILVA Sébastien et Tessie, route de Saulieu (11/17)

Dans les hameaux

o M Stephanus THOEN & Mme Lisa KIEVITS, route de Vaucelles (01/17)

o M & Mme Alexandre TERNIERS, route de Sommant (05/17)

Enfin, pour bien commencer cette année 2018, je vous invite à partager la traditionnelle galette des rois et le verre de l’amitié.

MP